Début avril, la société roannaise Deltagro Export a déchargé près de 1 160 vaches laitières gestantes et une vingtaine de reproducteurs sur les quais du port de Dakar. Une opération qui témoigne de l’excellence de la génétique animale française et de son dynamisme à l’export.


Assurant une bonne part de l’export de broutards français, la société roannaise Deltagro a exporté, début avril 2017, près de 1 200 vaches et reproducteurs au Sénégal. Dans le bateau amarré sur le quai du port de Dakar, 1 160 vaches laitières, toutes gestantes et de toutes races – Normandes, Holsteins, Montbéliardes, Brunes – et une vingtaine de mâles reproducteurs doivent rejoindre des élevages autour du Lac Rose pour améliorer la productivité laitière des troupeaux sénégalais.

L’opération a été menée dans le cadre d’un projet sénégalais d’autosuffisance en lait. Selon Sénégal Export, les importations sénégalaises de lait représentent chaque année 60 milliards de francs CFA, soit environ 91,2 M€. Dans une volonté de réduire cette dépendance, le pays a décidé de soutenir une soixantaine d’éleveurs de la région du Lac Rose pour améliorer la génétique de leurs troupeaux.

 

Plus d'articles Connexes