Une délégation d’experts agricoles, de représentants de la société civile ainsi que de gestionnaires de projets, effectue une visite des actions du Projet de Développement Inclusif et Durable del’Agro-business (PDIDAS). Ce périple fait suite à un voyage d’acteurs sénégalais, organisé en février 2016 au Madagascar, en vue de capitaliser les bonnes pratiques en matière de gestion foncière.

«  C’est à la suite de notre visite chez vous que nous entrepris d’installer les bureaux des fonciers », a renseigné la Coordinatrice du PDIDAS, Mme Ndèye Coura Mbaye DIOP, en marge d’une réunion d’évaluation, tenue, jeudi. « Notre synergie augure de belles perspectives de partenariat fécond entre le Sénégal et le Madagascar, particulièrement dans le domaine du foncier où chacun a quelque chose à apprendre de l’autre », a-t-elle ajouté, en faisant part de sa volonté de renforcer la collaboration naissante.

La mission malgache intervient dans un contexte de développement de l’agrobusiness et de l’agriculture familiale, de mise à disposition volontaire de terres à grande échelle, de sécurisation foncière, d’accompagnement d’investissements agricoles au Sénégal. Antananarivo veut s’inscrire dans la dynamique d’intensification de l’agriculture industrielle. Il a, dans cette optique, lancé des programmes agricoles inclusifs dont les orientations sont similaires à celles du PDIDAS.

Jean Michel ANDRIANASOLO, le chef de la délégation malgache, a magnifié la richesse des échanges entrepris au cours des visites de terrain. Le directeur de cabinet au ministère auprès de la Présidence en charge des projets présidentiels, de l’aménagement du territoire et de l’équipement a par ailleurs salué la maitrise par les bénéficiaires des mécanismes de fonctionnement des bureaux de fonciers.

M. ANDRIANASOLO s’est félicité, en outre, de ce «  voyage positif » en rappelant que le développement de la coopération Sud-Sud est un pilier fondamental pour garantir l’autosuffisance alimentaire en Afrique.

 

Ndarinfo

Plus d'articles Connexes