La transformation agroalimentaire dans la région de Kara au Togo et l’extension de l’usine de production de beurre de karité au Burkina Faso font partie des onze opérations approuvées hier la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) .

Le projet de transformation agroalimentaire dans la région de Kara au Togo bénéficie d’un financement de FCFA 10 milliards pour l’aménagement d’un agroparc de 46 hectares, la construction de trois barrages, l’aménagement de 6 500 ha de zones d’activités agricoles planifiées (ZAAP), de 2 500 ha de bas-fonds et de 1 500 ha en maîtrise totale de l’eau. Seront également réalisés 130 km de pistes, l’électrification de quatorze villages, six (06) mini-AEP, 80 forages équipés de pompes, dix centres de transformation agricole (CTA) ou centres d’agrégation.

Au Burkina Faso, un financement de FCFA 3,5 milliards a été octroyé à la société International Oils & Fats (IOF) à Bobo Dioulasso pour son projet d’extension de son usine de production de beurre de karité d’une capacité de 360 tonnes/jour par l’installation d’une unité de fractionnement de beurre de karité d’une capacité nominale de 100 tonnes/jour.

Le conseil d’administration a également décidé de prendre une participation dans le fonds AFIF Fund II (FCFA 3 milliards) et dans le capital d’ECP Africa Fund IV (FCFA 3 milliards). Une ligne à court terme de FCFA 5 milliards a été aussi accordée à la Caisse nationale de crédit agricole du Sénégal (CNCAS) pour le refinancement d’opérations au titre de la campagne intrants agricoles 2018-2019 (notamment l’acquisition d’environ 40 500 tonnes d’intrants, dont 37 500 tonnes d’engrais NPK et urée, ainsi que 3 000 tonnes de semences de riz).

Plus d'articles Connexes