Le café d’Alanga, une marque gabonaise, a remporté la semaine dernière à Paris la médaille d’or du 4e concours international des « cafés torréfiés à l’origine ».

Bien que n’étant pas un grand producteur, le Gabon produit un café de d’excellente qualité. L’agence pour la valorisation des produits agricoles (AVPA) vient de reconnaître que ce pays a l’un des meilleurs cafés d’Afrique et du Monde.

Dans le cadre du salon international de l’alimentation organisé à Paris, le Café d’Alanga était en compétition avec les produits de deux cents autres pays, parmi lesquels les grands producteurs. La marque gabonaise a remporté la médaille d’or dans la catégorie « Rond équilibré » des cafés torréfiés à l’origine.

Le directeur général des Caisses de stabilisation et de péréquation (CAISTAB), Ismaël Ondias Souna, a représenté le Gabon à cette cérémonie de remise de médaille. Pour lui, cette médaille d’or met en exergue la qualité du café gabonais sur le plan international.

En outre, cette distinction fait du Gabon un leader incontesté dans le marché de l’agro-alimentaire à l’international. Par ailleurs, le DG de la CAISTAB voit en cette victoire du café gabonais la concrétisation de la politique agricole du président de la République, Ali Bongo Ondimba, qui œuvre pour la relance de cette filière.

Rappelons que le chef de l’Etat a déployé d’énormes moyens dans le secteur agricole afin de sortir l’économie gabonaise de la dépendance pétrolière. Dans le cadre de cette politique, Ali Bongo Ondimba a entrepris la relance de plusieurs filières agricoles, parmi lesquelles le café.

Aujourd’hui avec les énormes moyens consentis, le résultat dans la filière café commence déjà à se faire ressentir. Le café d’Alanga est très prisé en Afrique, en Occident et en Asie. Ceci étant, le produit gabonais va s’imposer désormais dans tous les marchés.

Plus d'articles Connexes