Le secteur primaire (hors agriculture et sylviculture) du Sénégal a connu une embellie de 14,2%, en variation mensuelle, durant le mois mars 2018, après le repli de 4,1% noté au mois précédent, selon la note de conjoncture réalisée par la direction de la prévision et des études économiques (DPEE).Cette situation traduit les performances simultanées des sous-secteurs de l’élevage (plus 14,7%) et de la pêche (plus 11,4%). Ces deux sous-secteurs ont ainsi vu leur indice général d’activité (un indicateur infra-annuel de mesure) passer respectivement de 140 et 109,8 points en février 2018 à 160,6 et 122,3 points en mars 2018.

Comparativement à la même période un an auparavant, le secteur primaire s’est également conforté de 15,2% en mars 2018, en liaison avec la bonne orientation de la pêche (plus 21,9%) et de l’élevage (plus 13,9%).

Plus d'articles Connexes