Lobjectif majeur du projet est d’accroître l’engagement des jeunes dans le développement économique du Sénégal, en agissant sur le levier de l’agriculture, de la formation et de l’innovation.


Selon Kitty Andang, directrice adjointe de l’Agence américaine pour le développement international (USAID) au Sénégal « Feed the Future Senegal Jeunesse en Agriculture est un programme qui vise à créer des emplois et des opportunités pour la jeunesse, dans le secteur de l’agriculture ».

Elle précise que « ce programme fait partie de la seconde phase du programme mondial Feed the Future, une initiative du gouvernement américain sur la famine et la sécurité alimentaire, qui a pour objectif de réduire les cas de malnutrition et de développer l’agriculture dans le monde.

Le projet a une durée de cinq et devra se terminer en 2022. Il est financé par le gouvernement américain, par le biais de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID).

Le projet lancé en 2010 en réponse à la crise mondiale des prix des aliments entre 2007 et 2008 est une initiative-phare de l’administration Obama pour lutter contre la faim et l’insécurité alimentaire dans le monde, en s’appuyant sur des données scientifiques probantes.

Pour cette seconde phase, douze pays ont été retenus parmi lesquels, le Sénégal, le Bangladesh, l’Ethiopie, le Ghana, le Guatemala, le Honduras, le Kenya, le Mali, le Nepal, le Niger, le Nigeria, l’Ouganda et le Sénégal.

Au Sénégal, ce projet sera mis en œuvre dans huit régions : Ziguinchor, Sédhiou, Kolda, St Louis, Fatick, Kaolack, Matam et Kaffrine.

 

 

reussirbusiness

Plus d'articles Connexes