L’élevage de volaille en batterie est un mode d’élevage intensif fondé sur l’entretien et l’exploitation d’animaux dans des cages appelées batteries. Les batteries sont des dispositions linéaires de cages métalliques, sur un étage ou bien superposées sur deux ou trois étages. C’est le cas de l’élevage de poules pondeuses et de volailles en général. Chaque cage peut recevoir un nombre variable d’animaux suivant les normes techniques appliquées. L’élevage intensif de poules pondeuses en batterie est depuis longtemps au cœur d’un débat concernant le bien-être et la qualité des animaux ainsi élevés. Des espaces de vie parfois extrêmement réduits entraînent des risques sanitaires indéniables, débouchant sur l’utilisation d’antibiotiques en quantités non négligeables. Malheureusement, Les conditions de vie des poules pondeuses de batterie ne répondent souvent pas à chacun des cinq principes fondamentaux définis en matière de bien-être animal à savoir l’absence de douleur, de lésion ou de maladie ; l’absence de stress (climatique ou physique) ; l’absence de faim, de soif ou de malnutrition ; l’absence de peur et la possibilité pour l’espèce d’exprimer ses comportements naturels.

Cet élevage peut parfois délaisser en effet le bien-être de l’animal quand la production se focalise plus sur la rentabilité. Les besoins élémentaires et les risques sanitaires de l’animal sont négligés et les conditions de vie de l’animal sont très restreintes : la cage est trop étroite, les animaux ne voient guère le jour ni un brin d’herbe ce qui laisse entendre également que leur alimentation n’est pas naturelle bien entendu. Or, la qualité nutritionnelle des œufs dépend directement de tous ces critères.
Si on fait une petite comparaison, les éleveurs de poules en plein air se soumettent souvent à des exigences nutritionnelles élevées et contrôlées. On peut donc dire que le bonheur est dans le pré et non en cage. Les œufs des poules en cage sont moins chers, alors que «bas prix» rime souvent avec «négation des besoins élémentaires de l’animal».
Les autres dangers susceptibles d’être engendrés par ces œufs ne sont pourtant pas affirmés puisqu’il n’existe pas encore de preuves scientifiques claires cependant on peut dire que le risque de salmonelles est plus important pour ces œufs.En outre, d’autres recherches ont montré que les œufs des poules en liberté contiennent plus de protéines et d’oméga 3, que les œufs des poules en cage.
Son abandon est-il cependant envisageable?
L’abandon de l’élevage en batterie serait surtout fatal pour les producteurs sénégalais qui en effet, ont réalisé de gros investissement pour améliorer les conditions des poules.

La plupart des points de vente au Sénégal et supermarchés devraient proposer ainsi tous les types d’œufs et laisser un libre choix au consommateur, même si une inflexion de la demande en faveur d’œufs provenant de l’élevage alternatif pourrait être ressentie suite à une différence de prix.
Quoique contesté, l’élevage en batterie établit selon « les règles de l’art » a encore de beaux jours devant lui au Sénégal.

Plus d'articles Connexes