Selon le ministre, il est temps que l’UEMOA joue sa partition pour mettre hors d’état de nuire les voleurs de bétail. Le constat est fait par les éleveurs de la Casamance qui subissent fortement les conséquences néfastes du phénomène récurrent au point que certains n’osent plus laisser vaquer leurs troupeaux.
Dans les régions de Ziguinchor et Sédhiou, les pâturages se vident et le cheptel conduit vers d’autres pays de la Sous-région.

«Nous avons demandé à l’UEMOA qu’on puisse avoir des rencontres au niveau de la sous-région pour voir de façon coordonnée et synergique comment lutter contre le vol de bétail dans la sous-région», déclare Aminata Mbengue Ndiaye qui ajoute que «la Guinée Bissau a commencé à restituer les bêtes volées à leurs propriétaires sénégalais».

Selon l’ancienne mairesse de Louga, dans «l’As», «un seul pays ne peut pas lutter contre ce fléau d’autant que nos frontières sont poreuses et le bétail ne connait pas de frontière».

 

source : http://www.pressafrik.com/Vol-transfrontalier-de-betail-Aminata-Mbengue-Ndiaye-actionne-l-UEMOA_a162945.html

Plus d'articles Connexes