Le ministre Papa Abdoulaye Seck a présidé le Siagro qui en est à sa 11ème édition à Dakar. Le Salon international des industries et techniques agroalimentaires est un grand rendez-vous des acteurs du secteur agricole, de l’élevage, de la pêche et de l’agroalimentaire africain. Il s’affirme, aujourd’hui, en tant que milieu de rencontre des professionnels et acteurs de l’agroalimentaire.

En compagnie de son collègue, le ministre Moustapha Lô Diatta et des représentants d’organisations professionnelles et interprofessionnelles, le ministre Papa Abdoulaye Seck s’est exprimé en sa qualité de ministre de l’Agriculture, mais aussi au nom de Aminata Mbengue Ndiaye, ministre de l’Élevage et des productions animales empêchée.

« Le Sénégal, grâce à la vision de son Excellence M. Macky Sall, président de la République, a fait une option très forte qui consiste à considérer que l’agriculture doit être la force motrice pour l’avènement d’un Sénégal émergent aux dividendes partagés. Et dans le cadre de la construction de cette agriculture forte, nous misons sur l’augmentation de la production, sur l’étalement de la production, sur la transformation de la production mais aussi sur la conservation de la production« , rassure le ministre de l’Agriculture.

A cet effet, le ministre Papa Abdoulaye Seck est convaincu que cela devrait permettre d’assurer une modulation entre rythme de production et rythme de commercialisation et sécuriser les revenus…

Raison pour laquelle, souligne-t-il, le Gouvernement du Sénégal « encourage de telles initiatives car, à travers ce salon, nous pouvons avoir des idées sur des stratégies qu’on peut mettre en oeuvre en vue de mieux transformer la production, pour mieux mécaniser cette production et pour mieux conserver la production« . Il espère ainsi un partenariat bien pensé entre les différents acteurs qui « pourront nous permettre de contribuer conséquemment à une transformation positive et durable de l’agriculture sénégalaise« .

 

Senego

Plus d'articles Connexes