Cette problématique était au centre de la 11e réunion de l’équipe multidisciplinaire du bureau sous-régional de la Fao à Libreville.


LE ministre de l’Agriculture, de l’Élevage, chargé du programme Graine, Biendi Maganga Moussavou, a présidé, dernièrement, dans un hôtel de Libreville, les travaux de la 11e réunion de l’équipe multidisciplinaire du bureau sous-régional de la FAO pour l’Afrique centrale.


L’objectif de ces assises était de fournir un cadre d’échanges entre les bureaux-pays et le bureau sous-régional, d’harmoniser les stratégies et les approches pour rendre plus effectives les recommandations relatives à l’emploi des jeunes dans les chaînes de valeurs agricoles, issues de la conférence régionale Afrique.


Le ministre s’est réjoui du thème ” Jeunesse, genre et agriculture en Afrique centrale“, du fait que celui-ci cadre avec les ambitions du Programme détaillé pour le développement de l’agriculture en Afrique (PDDAA) dont le potentiel des jeunes et des femmes dans le domaine agricole n’est plus à démontrer. L’opportunité pour ce secteur d’impliquer cette catégorie de la population se présente, selon Biendi Maganga Moussavou, comme un défi à relever afin de résorber le chômage auquel fait face cette tranche de la population.

Aussi a-t-il invité les participants à prendre la mesure de l’importance de leur rôle dans l’implémentation du processus PDDAA dans les états respectifs.

Plus d'articles Connexes