Le Sénégal peut compter sur sa production horticole pour atteindre l’autosuffisance alimentaire, a soutenu le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Papa Abdoulaye Seck.
M Seck en a donné l’assurance, samedi, lors d’une visite de travail dans la zone des Niayes, où il a procédé à l’inauguration de la chambre froide de Cayar, réalisé par les maraichers avec l’appui du Programme d’aménagement et de développement économique des Niayes (PADEN).
Cayar, dont la production de pomme de terre est évaluée à 40.000 tonnes cette année sur un total de 120.000 au plan national, « est une zone essentielle pour l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire », compte tenu de son potentiel dans l’agriculture, la pêche et l’élevage.
Dans cette zone, les femmes en particulier sont à l’avant-garde en matière de production de pomme de terre, d’oignon et de fruits et légumes, a estimé le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural.
Pape Abdoulaye Seck a réaffirmé la volonté des pouvoirs publics d’accompagner et d’appuyer les producteurs des Niayes, « afin que l’agriculture soit le moteur de la croissance » du Sénégal.
Selon lui, sans horticulture, « on ne peut parler d’agriculture performante », perspective qui passe par la maitrise de l’eau, « essentielle pour une agriculture durable ».
source : http://www.aps.sn/actualites
Plus d'articles Connexes