Les producteurs et productrices de lait, du Burkina Faso, du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Sénégal et du Tchad ont lancé une campagne de défense et de promotion du lait local. En septembre, le Sénégal est à l’honneur.

L’avenir du lait local se décide maintenant.

Quarante-huit millions de familles de pasteurs et d’agro-pasteurs de l’Afrique de l’Ouest tirent une part importante de leurs revenus de l’élevage et notamment de la production et de la transformation du lait local. Et pourtant cette filière laitière est confrontée à d’énormes défis climatiques, économiques et politiques, dont la concurrence déloyale de 500 milliards de FCFA d’importation annuelle de poudre de lait importée.

Cette campagne de promotion du lait local vise à sensibiliser la population à une consommation informée et responsable. Le consommateur et la consommatrice recherchent de plus en plus à savoir ce qu’ils consomment et qui profite des retombées financières.

SUIVEZ LA CAMPAGNE :

Plus d'articles Connexes