Du mercredi 05 au Jeudi 06 Septembre à Thiès s’est tenue l’atelier d’évaluation de la semaine nationale de l’entrepreneuriat agricole qui avait eu lieu lors du mois de juillet 2017, organisée par la structure YEESAL AGRIHUB en Partenariat avec l’ONG allemande GIZ, et qui regroupait 200 jeunes entrepreneurs agricoles dont 50 migrants de retour au Sénégal.


D’après Mme Aminata Diagne coordonnatrice du projet “La séance de travail qui a durée deux jours a permis aux participants de partager leur point de vue sur leurs différentes expérimentations, d’échanger sur les résultats obtenus un an après l’organisation de la semaine de l’entrepreneuriat agricole, mais aussi, d’avoir des “feedback” intéressants et surtout exploitables.”
                                                     
Selon la coordonatrice de projet, la semaine de l’entrepreneuriat agricole a permis aux jeunes entrepreneurs de mieux se professionnaliser. Chez certains l’initiative de YEESAL AGRIHUB a permis de pouvoir susciter une idée pertinente de projet, et pour d’autres la participation à la formation leur a permis de développer et de mettre en place une entreprise formelle, et enfin, de s’adonner  aux activités agricoles à temps plein. Selon Mme Diagne la séance a pu collecter des résultats plutôt satisfaisants pour la région de Thiès sachant que majoritairement les participants sont originaires de la région.
La semaine de l’entrepreneuriat agricole a comme objectif majeur d’intéresser les jeunes aux métiers agricoles et de les pousser a entreprendre d’avantage dans le secteur. Selon le responsable de la communication et membre de la communauté YEESAL AGRIHUB Mr Cheikh Ahmadou Bamba Fall, le programme de cartographie et d’évaluation qui a débuté depuis 2 mois a vu le staff, les équipes d’enquêteurs et d’informaticiens de Yeesal avec une cartographie digitale des entreprises agricoles de la région de Thiès et une évaluation d’impact des 200 apprenants du SENAG(Semaine Nationale de l’Entreprenariat Agricole) 2017 et de pouvoir utiliser ces données pour avoir une orientation plus clair et élargie pour la définition d”un programme d’accompagnement d’agripreneurs de grandes ampleurs, d’insertion dans les entreprises cartogaphiées des jeunes demandeurs d’emploi et de stage pour la promotion actuelle et celles à venir.
Notre objectif est de cerner les besoins en termes de ressources humaines et d’outils pour ces participants, connaitre aussi leurs contraintes pour pouvoir apporter des solutions et des propositions face a leur projet, nous en sommes à la phase d’expérimentation, et si cela fonctionne pourquoi pas dupliquer ça dans les autres régions.” Nous déclare Mr Fall”
Plus d'articles Connexes