Le secteur primaire (hors agriculture et sylviculture) au Sénégal a poursuivi sa tendance haussière entamée en avril 2017, enregistrant une progression de 5,9%, en variation mensuelle, durant le mois de mai 2017, a –t-on appris au niveau de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE).

Toutefois, par rapport au mois d’avril 2017 où elle se situait à 12,9%, la croissance du secteur primaire s’est repliée de 7 points de pourcentage.

Selon la DPEE, la performance de ce secteur durant la période sous revue est principalement imputable à l’amélioration des débarquements de la pêche (plus 18,5%).

Pour sa part, l’activité du sous-secteur de l’élevage s’est quasi-stabilisée, enregistrant 1% de hausse sur la période.

Sur une base annuelle, une croissance de 7,8% est enregistrée, en mai 2017, dans le secteur primaire (hors agriculture et sylviculture), à la faveur des bons résultats des sous-secteurs de la pêche (plus 17,6%) et de l’élevage (plus 3,9%).

 

Source : APA

Plus d'articles Connexes