Le marché Sénégalais pourra encore une fois de plus compter sur la Mauritanie pour satisfaire sa demande de mouton pour la fête de Tabaski 2018.Selon les estimations habituelles, le Sénégal a besoin de 750 000 têtes de bétail dont 350 000 seront importés de la Mauritanie et du Mali.

En marge des travaux entre la Mauritanie et le Sénégal, portant sur la bonne gestion de la transhumance frontalière et le commerce du bétail, tenu samedi 28 juillet à Nouakchott, la ministre sénégalaise de l’élevage et des productions animales, Mme Aminata Mbengue Ndiaye a révélé que la contribution des opérateurs mauritaniens se situait à elle seule à 342 733 têtes de bétails, l’année écoulée.

S’aventurant à ses statistiques, la ministre a également indiqué que, « le cumul des importations avait atteint le chiffre record de 457 643 têtes de moutons en provenance des Républiques sœurs de la Mauritanie et du Mali ».Et de renseigner que « sur ces importations, 294557 sujets étaient rentrés par le poste de Kidira et 157163 directement par les postes frontaliers de Bakel, de Podor, de Matam et de Saint-Louis. »

En outre, la ministre a précisé que le « Sénégal va reconduire toutes les mesures de facilitations pour encourager l’exportation des moutons mauritaniens vers le Sénégal ».

 

 

Home View

Plus d'articles Connexes