Le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Papa Abdoulaye Seck, a magnifié, mardi à Dakar, la contribution de toutes les régions sénégalaises dans la riziculture lors de sa visite à la Foire Internationale de l’Agriculture et des Ressources Animales. Après avoir fait un tour dans plusieurs stands portant sur différents domaines du secteur agropastoral, le ministre a reformuler ses encouragements au comité d’organisation de l’évènement et à tous les acteurs qui ont répondu présent à la 18e édition de la FIARA. Il n’a pas manqué de féliciter les exposants du riz local qui ont encore cette année marqués l’évènement de par leur mobilisation.

’’Cela prouve que le riz n’est plus une affaire d’une partie du Sénégal [et que] sa production concerne toutes les zones agro-écologiques du pays’’, a-t-il dit lors de sa visite à la 18ème édition de la Foire internationale d’agriculture et des ressources animales (FIARA).

D’après le ministre, la forte présence de riz à la FIARA démontre que le pays est entré dans une dynamique soutenue en ce qui concerne sa production.’’Jusqu’au 31 décembre de cette année, nous pensons que nous allons avoir l’autosuffisance en riz grâce aux efforts fournis par les producteurs. L’Etat fera tout pour créer des conditions optimales permettant de produire et de commercialiser dans des bonnes conditions’’, a-t-il affirmé.

Cependant Le président du Conseil national de Concertation et de Coopération des Ruraux (CNCR), Boubacar Cissé, a profité de cette visite, pour annoncer l’organisation d’une FIARA sénégambienne début mars 2018.
Selon monsieur Cissé cette initiative permettra simplement à la CNCR de partager avec ’’noss frères gambiens’’, l’expérience sénégalaise dans le domaine de l’agriculture.
Source : http://www.aps.sn/actualites
Plus d'articles Connexes