Depuis que le ministère de l’Agriculture et de l’alimentation a décidé en 2018 de transférer de l’Adepta à Business France l’accompagnement des entreprises agroalimentaires sur des manifestations collectives au sein des pavillons France, rien ne va plus entre l’agence publique et l’Association pour le développement des échanges internationaux de produits et techniques agroalimentaires (Adepta), dont les membres sont des industriels.

Pourtant – ironie du sort, ou magie de la diplomatie franco-ivoirienne - sans qu’ils aient le choix, les deux opérateurs vont devoir travailler ensemble à la réussite du pavillon France au Salon de l’agriculture et des ressources animales (Sara) en Côte d’Ivoire.

Du 22 novembre au 1er décembre à Abidjan, après le Maroc en 2015 et l’Afrique du Sud en 2017, la France sera le premier pays non africain mis à l’honneur de cette manifestation, qui pourrait rassembler plus de 800 exposants et 350 000 visiteurs sur le thème « Agriculture intelligente et innovations technologiques »...

Commentaires : 0

Laisser un commentaire

Articles similaires