L’École Inter-Etats des Sciences et Médecine Vétérinaires (EISMV) a célébré, ce vendredi à Dakar sa 22ème rentrée solennelle. Une occasion saisie par le directeur général de cette école, Yalacet Kaboret, pour inviter, à une réflexion sur les problèmes du pastoralisme dans la zone sahélienne et le reste de la sous-région. L’édition de cette année était placée sous le thème : “Insécurité dans la région du Sahel et en Afrique de l’Ouest et leurs répercussions sur le pastoralisme durable’’.
 
 
Le Directeur de l’école invite ainsi les acteurs à réfléchir sur les approches ou solutions que leur établissement peut proposer contre l’insécurité, le vol de bétail et le terrorisme qui porte même atteinte à la vie des pasteurs’.
 

Selon lui, “l’une des solutions contre les problèmes du pastoralisme dans la sous-région, c’est de trouver les moyens de faire de l’élevage une véritable activité économique avec la création de l’emploi pour les jeunes de façon à ce qu’elle donne du bien-être aux pasteurs”.

En marge de la 22ème édition de la rentrée solennelle de l’établissement, le Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et des technologies de l’information et de la communication de la République Islamique de Mauritanie, Sidi Ould Salem, a procédé, à l’inauguration du Musée d’anatomie de l’Ecole Inter-Etats des sciences et médecine vétérinaires de Dakar (EISMV).

“Ce musée est avant tout le terrain de l’étape franchie pour un nouveau départ avec les défis et enjeux de l’ensemble des parties prenantes qui forment la communauté de l’EISMV’’, a dit M. Sidi Ould Salem, président du conseil d’administration de l’EISMV.

Au cours de cette rentrée solennelle, des étudiants et enseignants ont été décorés pour service rendu à l’établissement.

Commentaires : 0

Laisser un commentaire

Articles similaires