La première édition du Festival international du mil (FESTIMIL) s'est ouverte jeudi à Niamey en vue de la valorisation de cette céréale, aliment de base des populations du Sahel et du Niger particulièrement, a-t-on constaté sur place.

Le festival, organisé conjointement par le ministère nigérien de l'Agriculture et de l'Elevage et la Fondation de la Première dame du Niger, Lalla Malika Issoufou, en collaboration avec les différents instituts de recherche agronomique, se veut un cadre d'échanges autour de la chaîne de valeur du mil.

Il vise à mieux faire connaître l'importance de la culture du mil, renforcer la concertation et la synergie entre les acteurs de sa chaîne de valeur, attirer l'attention des investisseurs sur la nécessité de soutenir la production et mettre en exergue le rôle fondamental du mil dans l'équilibre alimentaire et la lutte contre la faim et la malnutrition, selon les initiateurs du festival.

Selon le ministre d'Etat de l'Agriculture et de l'Elevage, Albadé Abouba, "depuis l'Antiquité, nos sociétés ont fait du mil la base alimentaire dans l'espace du Sahel en général et au Niger en particulier", précisant que la production nationale de cet aliment est de l'ordre de quatre millions de tonnes par an, ce qui représente environ 75% des céréales consommées au Niger.

Pour Mme Issoufou, outre ses avantages des points de vue économique, alimentaire et nutritionnel, le mil constitue une valeur culturelle qu'il faut protéger et promouvoir.

En effet, la production, la consommation et la valorisation du mil fait actuellement face à de nombreux défis, à savoir le changement climatique, une faible consommation du mil en milieu urbain et l'introduction de nouveaux aliments dans la consommation même en milieu rural.

Au cours des quatre jours du FESTIMIL, il sera prévu au programme des ateliers culinaires, des conférences-débats, des concours culinaires, des dégustations de produits dérivés du mil, un dîner de gala, des exposition-ventes de produits à base de mil et des expositions de variétés de mil.

Commentaires : 0

Laisser un commentaire

Articles similaires

Nos partenaires