L’Association des Femmes sénégalaises des TIC (FESTIC) a initié, ce weekend à Dakar, une de formation au e-commerce à l’intention du Réseau des femmes transformatrices de produits agricoles. Ceci dans le but de contribuer à accélérer la transformation numérique du Sénégal à travers des cibles transversales que sont les femmes.

 Près de 25 femmes venues des régions du Sénégal ont subi une formation dans le E-commerce. « Nous allons former 25 femmes dans cette phase pilote. C’est un programme qui va dérouler durant toute l’année et nous prévoyons de concevoir une plateforme de  commerce en ligne pour ces femmes en les appuyant sur l’utilisation  du net», a expliqué Mme Ndiaye Bitilokho, Présidente de  l’Association des Femmes sénégalaises des TIC. A l’en croire, le prétexte de cette  formation s’associe à la célébration de la journée  internationale de la femme qui a pour thème cette année : «Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement ».

L’idée de cette formation est favoriser les produits locaux  sénégalais qui ne sont pas visibles. D’après Mme Ndiaye, il y a une masse de femmes qui sont dans le commerce informel, la production agricole, l’élevage, entre autres, et qui ont des produits qui ne sont pas vulgarisés. L’idée de cette cession est de favoriser les produits locaux  sénégalais qui ne sont pas visibles. C’est pour cela, dira la présidente de l’association: « Nous avons fait cette formation qui est un début  pour les initier le commerce en ligne et de leur permettre de pouvoir explorer les opportunes de marché et d’avoir plus de clients au Sénégal et l’extérieur ». Pour sa part, Mme Salaka Ndongo, Présidente du Réseau Femmes actrices pour le Développement local (FADEL), a fait savoir que leur  réseau s’active dans la transformation  des produits locaux, particulièrement les céréales, pour promouvoir la consommation locale. « Nous avons trouvé cette formation  intéressante. En général, nous avons des difficultés pour vendre nos produits au niveau international. J’espère bien qu’à travers cette session, on pourra évacuer nos produits à travers le monde », a-t- elle laissé entendre.

Selon Mme Ndèye Awa Diallo, le réseau FADEL permettra aux femmes leaders d’avoir une formation et d’aller  l’exposer au niveau des femmes en milieu rural parce qu’on ne peut pas amener toutes les femmes à Dakar. Ainsi, les objectifs de l’Association FESTIC sont de mettre en place un vaste programme visant à réduire la fracture numérique de genre et à créer un environnement politique et des investissements qui favorisent l’égalité numérique, de contribuer au développement des capacités d’action des femmes pour augmenter leur contribution au développement de l’économie numérique. A cela s’ajoutent le développer des réseaux de femmes compétentes et actrices du changement, et la mise en œuvre de programmes de formation et d’entreprenariat pour les filles et les femmes pour renforcer leur autonomisation.

 

 

 

 

 

 

REWMI.COM

Commentaires : 0

Laisser un commentaire

Articles similaires

Nos partenaires